TajMahal
tajmahal

Massage indien de tradition ayurvédique

| Taj mal | pélerinage | tajmal visage d'Inde Bombay Rajastan | Massage spa thailandais |
Masseuse | tchat avec une fille Corps | Paris | Sensuel Intime | Hamam |


| Rencontre - Comparatif - une inscription offerte |

L’ayurvéda nous enseigne alors comment rééquilibrer nos énergies sur le plan physique, vital, mental, psychique et spirituel,
pour être bien dans notre peau et pour évoluer.

L’énergie cosmique


L’ayurvéda n’est rien d’autre que l’énergie cosmique: cette énergie cosmique qui pulse et ondule suivant ses rythmes propres.
Ce sont ces rythmes que l’on retrouve au niveau de la vie de chaque être humain, des saisons et des jours.
C’est ainsi que l’ayurvéda peut conseiller et aider chacun d’entre nous tout au long de son existence:
dans la vie de chaque jour, comme dans les grandes phases de son existence,
ou même pour les incidents de parcours, le fil de vie en quelque sorte. Pour ce faire, l’ayurvéda ne cherche pas à nous contrarier.
Il ne désire pas nous imposer des règles de moralité. Par contre, il souhaite nous montrer ce qui est en excès dans notre vie,
ce qui n’est pas bon pour nous. Au quotidien, il peut nous aider à bien nous lever, bien respirer, bien dormir, etc.
de façon à nous permettre d’établir dans notre vie les conditions les plus favorables à la santé et au bien-être.
Face aux changements qu’imposent les grands cycles de la vie, aux événements telles que conception et naissance,
aux périodes les plus difficiles aussi tels qu’échec, dépression et maladie, il est capable de nous aider à maintenir un bon équilibre
ou éventuellement à le retrouver. Il sait nous enseigner tout ce qui peut permettre à la vie de s’épanouir autour de nous.


Taj Mahal taj maal Taj Mahal taje maal Taj Mahal tajmal Taj male
taj male


La théorie des cinq éléments

L’ayurvéda est fondé sur la théorie des cinq éléments. Ce sont les cinq grands éléments ou mahabhuta
qu’il faut distinguer des éléments de la Nature, car ce sont des concepts énergétiques,
situés bien en amont de la réalité phénoménale. Comme l’a démontré Einstein, E = mc².

Dans cette équation célèbre, E est l’énergie, m est la masse et c est la vitesse de la lumière.
Cette théorie a démontré que la masse infinitésimale d’un atome était capable de produire une puissance phénoménale,
que la masse et l’énergie ne font qu’une seule et même chose. L’ayurvéda explique cela d’une autre manière,
en postulant que tout est énergie. L’énergie se manifeste sur la Terre tout d’abord sous forme éthérique.
C’est l’énergie de l’espace, du cosmos ou Akasha. Puis elle se condense, tout en restant toujours invisible,
et devient l’énergie dispersée du grand élément Air ou Vayu.



Se condensant plus encore, elle devient l’énergie du Feu, ou Agni ou Téjas.
C’est l’énergie de la lumière ascendante, visible mais intangible.
A l’étape suivante, vient le concept de l’élément Eau, Apas. L’énergie est alors liquide, fluide, elle se voit, se touche,
mais elle n’a pas encore sa propre forme, elle épouse la forme de ce qui la contient.
Elle reste souple, coule du haut vers le bas. En dernier lieu, vient l’élément Terre ou Prithivi qui est la matière, le solide, le stable,
la structure et la forme, la rigidité. C’est aussi l’immobilité, l’inertie ou l’énergie potentielle.
De ce point de vue, Einstein avait raison de dire qu’un seul atome contient une immense énergie.
Ainsi, le corps, la Terre et l’Univers tout entier fonctionnent à partir de la même énergie.
Car, pour l’ayurvéda, l’énergie qui fait bouger toute une galaxie est la même que celle qui tend tout son effort
pour faire fleurir une petite fleur dans le désert.



L’homme est un microcosme de la Nature. Ainsi les cinq éléments de base qui sont l’éther, l’air, le feu, l’eau et la terre forment le cosmos
et aussi le corps humain. Pour l’ayurvéda, on est en bonne santé quand: les doshas (les trois humeurs Vata, Pitta et Kapha)
sont en équilibre les sept datu (les tissus vitaux) sont en équilibre les agni (les trois feux) sont en équilibre les mala (éliminations)
se font bien l’affectif se trouve dans l’état de joie, le mental est calme et paisible,
l’âme se trouve dans son état d’ananda ou de béatitude, de conscience de vérité.